Journées d’étude 2005

CITE DE LA MUSIQUE 

Danse et enseignement des musiques traditionnelles

Lundi 5 et mardi 6 septembre 2005

Lundi 5 septembre : Salle des colloques
9h00 : Accueil
9H30 : Introduction par :

  • Marie-Hélène Serra, directrice de la pédagogie et de la documentation musicales, Cité de la musique,
  • Luciana Penna-Diaw, coordinatrice pédagogique chargée des musiques de traditions orales, Cité de la musique, et
  • Françoise Etay, présidente de l’AEMDT.

10h00 : La relation entre musique et danse chez les Tiwi d’Australie

par Andrée Grau, anthropologue, spécialiste en danse, responsable des programmes de danse à l’Université de Roehampton, Londres.

      Les Tiwi d’Australie du Nord utilisent les termes yoi et kuruwala qui signifient respectivement danser et chanter. Mouvements et productions vocales n’appartiennent cependant  pas exclusivement à l’une ou l’autre catégorie comme un observateur occidental pourrait le penser.
     La présentation mettra en évidence ce qui peut conduire les Tiwi à décrire des mouvements associés à la musique comme des chants ou à qualifier une pièce musicale de danse.

11h00 : Pause

11h30 : Processus de transmission des danses africaines : au-delà des typologies et de la territorialisation

par Georgiana Wierre-Gore, professeure d’anthropologie, Laboratoire d’Anthropologie des Pratiques Corporelles (LAPRACOR/SOI EA 3690) UFR STAPS, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2.

     Comment rendre compte des divers processus de transmission des danses africaines dans leurs circulations transcontinentales ?
     À partir de quelques exemples précis, nous développerons une réflexion sur ces processus de transmission sans la circonscrire à la série d’oppositions qui se présente comme d’évidence : contexte d’origine/contexte d’accueil, modalités informelles/modalités formelles, danses traditionnelles/danses contemporaines.

 12h30 : Pause déjeuner

14h00 : Ateliers pratiques

animés par des enseignants de l’AEMDT sur le thème de la relation musique/danse.  (Photos)

15h30 : Pause
16h00 : Groupes de travail

  • Groupe I

Le nouveau Schéma d’Orientation Pédagogique

Comment, concrètement, les enseignants de musique traditionnelle peuvent-ils appliquer ce texte ? Quelles questions pose-t-il ?

  • Groupe II

L’enseignement supérieur

À la lumière de l’expérience des CEFEDEM et de l’organisation des examens et concours par la DMDTS,  les DRAC ou le CNFPT, quelle formation souhaiter pour les futurs enseignants ?

18h00 : Fin

Mardi 6 septembre : Salle des colloques
9h30 : Traditions brésiliennes : observation de quelques rapports musique/danse et application à leur enseignement en milieu exogène

par Gérald Guillot, musicien, titulaire du CA, thèse de didactique en cours à Paris IV.

Avec la participation d’Estelle Le Bois, danseuse.
     Encore trop méconnu, le Brésil révèle une immense richesse culturelle. Les échanges entre Indiens, Européens et Africains (pour ne citer que les influences principales) ont engendré des rapports au corps tout à fait particuliers.  Conséquence directe de ce phénomène, la relation musique/danse est donc également plurielle ; nous en donnerons quelques exemples. Mieux comprendre cette relation permet d’envisager de nouvelles voies pour la gestion des interactions enseignement/apprentissage dans la pédagogie des musiques brésiliennes en France.

10h30 : De la difficulté à catégoriser la danse. Des textes au terrain, perspectives anthropologiques

par Marie-Pierre Gibert, anthropologue (LMS- CNRS, LAPRACOR)  Université Clermont-Ferrand 2

     La question d’une possible catégorisation de la danse sera envisagée dans son articulation entre théorie et pratique. Un passage en revue de différents modes de catégorisation adoptés par les analystes ou historiens de la danse permettra de faire apparaître divers paramètres choisis. Ces choix seront alors discutés théoriquement puis soumis à l’épreuve de matériaux spécifiques : les pratiques dansées des Juifs yéménites en Israël.

11h30 : Pause

12h00 : Bilan et comptes-rendus

13h00 : Pause déjeuner

14h30 : Assemblée Générale de l’AEMDT

17h30 : Fin

Ces journées sont organisées par
le Département pédagogie et documentation musicales de la Cité de la musique
en partenariat avec
l’Association des Enseignants de Musique et Danse Traditionnelles

Elles sont destinées à un public professionnel